Poème

Bas résilles et dentelles

J’étais dans la salle de bains
à me fritter avec la prise de la machine à laver

puis j’ai tourné la tête
et je l’ai vue
et elle s’est recroquevillée
se cachant de ses bras
en tenue plus que torride
un sacré cadeau !
et elle était toute gênée
cachant son corps de ses bras
dans un
mélange de « merde j’ai manqué ma surprise »
et de « je m’assume pas dans ces fringues »
toute péteuse et sexy
alors
pour la rassurer
(vu qu’elle était plus que parfaite)
(intergalactique)
je lui ai fait un grand sourire sincère et flatté
et l’ai prise sur la machine à laver…

ça doit bien faire cinq ans
depuis
je n’ai plus jamais vu ça
et depuis
à combien de gars elle s’est montrée comme ça ?

2 Comments

  1. charlie 20 novembre 2019 11 h 35 min

    tu aime bien te torturer quand même.

    • L'Écrivain Souterrain 20 novembre 2019 20 h 44 min

      J’aimAIS bien ouais. Mais disons qu’on n’est jamais contre un bon vieux retour au galop du naturel.

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*