poème

Chaque nuit

Chaque nuit
des centaines de moucherons
……sont attirés par la lumière de la lampe de chevet

Chaque nuit
des centaines de moucherons
……viennent sur la lampe de chevet
……ils se brulent, meurent,
……tombent

Chaque nuit
des centaines de moucherons morts
……s’ajoutent aux centaines de moucherons morts
……des nuits précédentes

Il commence à y avoir un joli p’tit tas par terre…

Laisser un commentaire