Cet endroit est là pour donner au modeste artisan que je suis la possibilité de toucher quelques deniers sur le fruit de son travail (ben voyons, on croit rêver !), et aussi, à vous, de pouvoir toucher le fruit de ce travail. Je sais, à l’heure du virtuel cela peut sembler dépassé mais que voulez-vous, j’y tiens encore à ce truc que l’on nomme l’objet.

Alors, je suis certain que déjà dans votre tête se précipite la phrase suivante :
« Mais comment pouvons-nous t’aider dans cette aventure Ô Grand Écrivain pas vraiment célèbre mais déjà connu de moi et de ta mère ? Et comment pouvons nous ENFIN obtenir ces objets tant désirés à toucher à tout moment de la journée et de la nuit ? »

Ça tombe bien que vous vous posiez ces questions, car j’ai la réponse.
Ainsi, dans l’ordre, vous pouvez :

1 – Acheter un livre présenté ci-dessous (ben oui, désolé mais ça commence par-là !).
2 – Mettre une note et un commentaire sur Amazon (après l’avoir lu hein ?). C’est le moyen le plus efficace sur ce site pour rendre mon travail un minimum visible.
3 – Enfin – si vous le souhaitez, mais ça serait vraiment cool – vour pouvez acheter plus d’un livre, et aller poser le surplus à la sauvage : dans un rayon bien en vue de la FNAC (sur l’estampille Musso ou Levy par exemple) ou chez votre médecin, dans un bar, une librairie, les chiottes d’une boîte de nuit, bref… tout endroit où une propagande et une visibilité de l’Écrivain Souterrain seraient la bienvenue… Et encore au top, une fois que vous avez fait ça, vous pouvez prendre une petite photo et me l’envoyer, quand j’en aurais suffisamment j’en ferais un mur spécialement pour les lecteurs, voire même une couverture de livre qui sait ?

Dans tous les cas, un GRAND MERCI pour votre achat et votre soutien à la littérature indépendante.

 

Où veux-tu qu’je r’garde ? (Roman)

Bien qu’il soit mon second roman, il est le tout premier livre à sortir sous le nom de L’Écrivain Souterrain (ce qui n’est pas rien). Si vous voulez en savoir un peu plus, cliquez ici pour lire l’article concernant le livre.

Sinon, cliquez directement ici pour acheter « Où veux-tu qu’je r’garde ? »

Laisser un commentaire