poème

Réveil hallucinatoire entre utopie et désespoir

Y’a des choses immuables en France
……– d’ailleurs ça doit être partout pareil, ou presque –
Le soleil, la pluie, la mauvaise haleine des chiens,
……l’odeur du café, le muguet du premier mai
……– tiens, faudra que je fête un bon anniv’ à mon frère… –
les fourmis qui envahissent la gamelle du chat,
les rues :
…………….le dimanche calmes
…………….le lundi déprimées
Les élections présidentielles à un tour
(ça c’est nouveau pour nous) avec l’envie de vomir
en voyant l’affiche de notre futur dictateur démocratique :
…………….Tronche de premier de la classe
qui s’est jamais fait chopper par sa prof en train de rouler
…………….un joint sous son bureau.
d’ailleurs, je crois qu’sa prof est sa meuf…
………………….…..(mais y’en a on va jamais leur causer Œdipe…)
En rien l’itinéraire d’un
enfant gâché
……………avec un dentiste de haute dimension.

Élu dès le premier tour avec
20 pour cent des voix.

J’croyais que la
La France voulait dire
« Pays des hommes libres »
…………..ou un truc du genre.
La grosse blague.

« Crois-tu qu’une pensée fera de nous des hommes libres ?
– Chut, occupe-toi de voter, je m’occupe de ta liberté
– Ok. J’t’aime annuel.
– Même quadr’ annuel
– Ça tombe bien c’est ton âge non ?
– Chut, regarde la télé.
– Et toi fais tes devoirs…
…………….Au fait …
– Quoi ?
– C’est quoi ce pétard que j’ai retrouvé sur ton pupitre après le meeting ?
– C’est pas moi. »

Bref…
……Front des raies pub(l)iques, hein ?

D’autres choses sont « Effet maire » ou pas
……Un mec qui claque des genoux en voyant le sourire d’une fille particulière
…………………………………..– pour lui –
……………………pas encore acquise
Les corneilles sur les fils électriques, la pluie sur mon p**** de clavier
……………(comptez pas le nombre d’étoiles, il correspond pas aux lettres)
le génie qui s’en va dans des rondelles de rien
Les poètes et leurs phrases à la con
Se réveiller ce matin après une nuit d’hallucination
…………….et se rendre compte de la chance qu’on a de rater sa vie.

Une fille que j’ai beaucoup aimée est enceinte…
………………….…elle a su y faire

Rêver d’un amour simple est ce qu’il y a de plus
compliqué.

Alors à ce moment-là je cherchais du boulot et
comme tout bon esclave
je suis allé voir les trafiquants. Que dans mon pays l’on nomme
…………….Agence d’Intérim.
« Qu’est-ce que vous savez faire ?
– Je sais conduire des engins de chantier et des tracteurs.
– Vous avez les permis ?
– Non, j’ai appris sur le tas mais…
– … Ensuite.
– Je sais souder, faire de la plomberie de piscine, de la maçonnerie, faire le berger (avec ou sans chien, la fille que j’ai beaucoup aimée et qui est enceinte disait que j’étais un berger très sportif), traire à la main, peindre des murs, faire la plonge, faire des fromages, tenir une comptabilité, élever un enfant, faire l’amour plutôt correctement, conduire sous la neige, écrire des livres, féconder des fleurs de pitaya, acquérir une conscience politique non partisane, me lever à cinq heures du matin, conduire un vieux Saviem tout pourri et sans frein chargé à mort tout en accélérant avec le câble dans la main, me coucher à sept heures du matin, faire rire, gravir un 4000 mètres, tuer et plumer un canard, pêcher au vers (facile), désobéir à un ordre foireux (oups !), utiliser une débroussailleuse, fendre un rocher à la masse, je sais aussi…
– Ok, ok ! Vous avez les diplômes ?
– Non, j’ai appris sur le tas mais…
– Alors revenez avec : une photocopie de votre carte d’identité recto / verso, un justificatif de domicile (sinon une attestation de votre logeur avec sa photocopie recto /verso de la CNI), un CV, plus la photocopie des diplômes (si vous en avez), du permis, les habilitations, un certificat de la médecine du travail, une radio des poumons, une attestation de formation médicale et anti-terroriste, le livret de famille, la carte vitale, la carte CAF, la copie du jugement pour la pension, la copie du casier judiciaire, la…
– Ok ok, laissez tomber. »

Je suis devenu caissier pour 25 heures à la semaine
6 jours par semaine.
C’était au moment de Noël, pas une paye à faire des cadeaux…

Tu ne sais pas te vendre qu’on m’a dit…
…………….je demanderai des conseils à Emmanuel
…………….pour me faire aduler tout en ne parlant que de vide
…………….il pourrait ouvrir un blog et une formation sur internet…
…………….ou devenir Président…

Liberté (de se faire exploiter par qui on veut – et même ça, ça change)
Égalité (le pot de caviar au même prix pour tous)
Fraternité (Chut ! Arrête de dire des gros mots)

Mouais…

Bon le truc immuable aussi c’est le mec de trente ans passés
qui est retourné vivre chez sa mère après une rupture,
et qui passe son temps à regarder des séries, attendre la sortie de la nouvelle saison d’une série
se branler entre deux séries. Et se faire des séries de branlettes.
……En plus, de tout ce qui était à sa portée, le type
n’a rien trouvé de mieux comme vocation que de vouloir devenir…
………………Tantantammm :
…………………………………ÉCRIVAIN
Ouais, carrément ! Mais attention, pas le genre écrivain qui raconte des histoires
……de tulipes avec des petites fées dedans
……ou d’histoire d’amour sur le fil du rasoir entre un riche médecin fraîchement divorcé qui vit aux States et une serveuse hyper bonne mais un peu perdue parce qu’elle a pas eu de papa et qui du coup – parce qu’elle est un peu rebelle – a sur le cul le tatouage d’une fée qui vit dans une tulipe.
……Noooooooon !
……Lui, Môsieur, donne dans le poétique façon trottoir, l’Un d’Ère Grande comme on dit.
……Mais en plus, lui, façon écrivain maudit, le genre qu’on apprend dans les écoles quatre-vingt ans plus tard et qui de son vivant touche pas de quoi acheter une boîte de haricots.
……Il a la vocation l’jeun’ homme…
……Ah elle est jolie la vocation ! La vocation de l’invendable, fallait la trouver !

C’est pas tous les jours qu’on a la chance de se
……………rendre compte qu’on rate sa vie…

les clichés…
……Un écrivain dépressif qui
……« écrit comme on boxe » en dévoilant les bassesses de la société = cliché
……Un loup en costard issu des banques qui devient président = normal
……Un mec qui remet le monde en question = cliché
……Un mec avec une grande baraque, une usine, des serviteurs, un 4×4
…………….et qui vote à gauche = normal
……Un curé pédophile = normal
……Un livre sur le couple et les relations sociales au vingt et unième siècle
………………….….d’un point de vue nihiliste et romantique = cliché
……Un film sur un mec qui se découvre des super pouvoirs
…………….pour affronter un super méchant qui veut détruire le monde et
…………….la super nana = normal…

Mouais…

alcoolique nostalgique au chant de l’amovible = poétique / cliché / normal ?
……possibilité de mixer les réponses :
……Un cliché poétique normalisé
Putain ! J’suis bon pour du France Culture !

J’suis parti loin là…

Bon, au tout début ce que je voulais dire ça
…………….ressemblait un peu à ça :

Hier donc, un peu malheureux (attention on va clicheter)
……d’une autre bonne nouvelle pour
……une autre ancienne maîtresse (qu’elle classe elle avait)
……ça m’a collé le blues mais fort.
…………….Une envie de crever, ou pleurer, ou crever en pleurant.
Mais comme je suis trop lâche
…………….j’ai simplement voulu me bourrer la gueule
……et….…je me suis rappelé les cachetons du Doc’
…………….pour éviter que je boive trop.

Cette horreur.

Tu commences par avoir la gerbe en buvant ton verre
……– jusque-là, on va dire que c’est le but –
………………….….puis
tu commences à avoir la gerbe en voyant ta bouffe
……– pourtant t’as faim, mais FAIM –
………………….….puis
……- alors que t’as bu que trois verres –
tu commences à tanguer comme si tu t’étais enfilé une bouteille de vodka en solo
mais qu’à la place de la vodka t’avais enchaîné 14 mélanges plus dégueux les uns que les autres et en cul sec : B52 – Cervelle de Singe – Mazout – Russe Noir – Cercueil…

alors tu te couches
…………….mais tu dors pas
………………….….ton cerveau se met à cogiter mais
comme si t’inversais tout le processus des cogitations habituelles
…………….pour ma part j’ai cru être un mec normal (pas cliché)
…………….j’ai bien aimé
………………………………j’avoue
……………………………………….être déçu de mon réveil
Comme une hallucination,
…………….cerveau en veille
…………….et jambes tendues, en action
……La gueule du lit ce matin !
Et toujours ce goût amer dans la bouche
……mélange de métal et d’utopie bâclée.

C’est pas tous les jours qu’on a la chance de se
…………….rendre compte qu’on rate sa vie…

Ça m’a au moins permis de torcher
…………….cette longue suite de clichés.

 

 

 

4 Comments

  1. Nour Venie 2 mai 2017 19 h 04 min

    GE NIAL !!!

  2. Crank 3 mai 2017 10 h 34 min

    Really ? Cinq iou véri ouaile !

  3. Massimo V. 9 mai 2017 19 h 04 min

    YEAAAAH ! Il y a du rythme, ça sonne comme un bon vieux RocknRoll.

  4. Crank 9 mai 2017 20 h 49 min

    Merci. Ça ça me fait plaisir

Laisser un commentaire