poème

Pour lui

parce que j’ai les yeux tristes
un tempérament fiévreux
un cœur bien trop utopiste
pour cesser d’être amoureux

parce que mes mains sont usées
de traîner les ordures
de quelques putains sans allures
qui m’ont déchiquetées

parce qu’ils courent tous après tout
vers un truc qui les rabaissent
croient trouver la noblesse
dans un bling bling à gros coût

parce que la Mort est là
à tenir ses promesses
et que la moindre caresse
nous pousse à fuir ses bras

Il n’y a plus d’élan
à nous parler d’amour
car le moindre serment
fait office de vautour

Moi, je cherche à la dérive
un idéal déchu
qui fait que mon cœur chavire
au moindre ventre un peu nu

parce que tout ceci,
et puis aussi cela
parce qu’être en vie
ne m’a donné de beau que toi

4 Comments

  1. Melsa 13 mai 2017 12 h 27 min

    Trsite mais au final très beau…

  2. Melsa 13 mai 2017 12 h 29 min

    Il peut peut être être toujours d'actualité 😉

  3. L'écrivain souterrain 13 mai 2017 14 h 23 min

    Merci, il date déjà un peu.

  4. Nour Venie 14 mai 2017 11 h 28 min

    Un texte empreint de douceur, de chaleur et d'humanité brute comme tu sais les faire.

Laisser un commentaire