poème

fille,

tu n’as qu’une vie,
celle que tu as voulu t’enlever
en te râpant les poignets
ne la perds pas à attendre
ou à espérer un quelconque lendemain futile
prends la.

Je ne dis pas que ce sera facile
ça ne le sera sûrement pas
mais
ça vaut mieux que de te laisser aller
à crever
tandis que d’autres fils de pute
profitent de ta carcasse dédouanée.

Il te reste de beaux restes
et ta jeunesse
ne fait que commencer
Tu auras le temps de devenir vieille dame
……………….et conne, réac, et tout le tralala

fille,
jette ton téléphone et prends un livre
ne te laisse pas berner par la bêtise
et la cruauté froide des gens bien coiffés
tu vaux mieux que cela
tu es une arme redoutable
fatale
un jour tu seras Femme
tu prépares l’avenir de Demain
fait en sorte qu’il ne soit pas chien.

Laisser un commentaire