Poème

E.S. Confidentiel

Oh putain la cuite !
La dernière chose dont je me rappelle,
c’est d’avoir vomi sur mes fringues.
Dommage,
c’était de belles fringues.

Même si le pantalon m’allait un peu trop serré,
il me faisait comme la marque d’une chatte
là où normalement se trouve ma queue.

Mais peut être que j’ai perdu ma queue ?
Attend, je vérifie…
Bon, elle tient pas la forme mais elle est toujours là…

En ce moment je bois beaucoup trop,
et n’écris pas assez.
J’ai le cerveau bouillie.

Je me rappelle qu’une fille m’a dit que j’avais grossi.
Façon comme une autre de parler à un mec j’imagine…
#balancetatruie.

Bide flasque et cœur tendu…
Solitude.
Il faut que je retrouve ma solitude.

Laisser un commentaire