la tête engloutie par la couette jaunie je ne vois que ses chaussettes (beige à pois rouge et pas si propres) Tiens, il vient de bouger (sans doute le bruit du clavier) je vois un peu de son jean et de sa tignasse blonde désormais Il dort et ça fait un an que je ne […]

en lire plus

hôtel des Compagnies d’Orient trois heures du matin solitude et chaleur à crever La dengue n’est pas loin le fond de la bouteille non plus. des pans entiers de mon âme gouttent sur les carreaux crades. le futur est dépassé ici. hier a changé de peau lorsque j’avais les yeux fermés je ne reconnais pour […]

en lire plus

….— Ma meuf me gonfle ! ….— Ben quitte-la. ….— Pas possible. ….— Pourquoi ? ….— Parce qu’elle veut pas. ….— Qôa ? ….— Je lui ai dit hier que je la quittais et elle m’a répondu « non ». ….— Ah… Et qu’est-ce que tu comptes faire ? ….— Attendre qu’elle me quitte. ….Marc retourna à sa bière tout en […]

en lire plus

….1. ….— Quelle heure il est ? ….— Un peu plus de trois heures et quart. ….Le briquet de Paul craqua dans la nuit lorsqu’il alluma sa cigarette. ….— Bon ben allons… ….Les deux hommes se positionnèrent de part et d’autre du cadavre puis le soulevèrent en le prenant par les pieds et les mains. ….— […]

en lire plus

En caleçon et en marcel, Trempés (eux et moi) En train d’écouter du blues, à 17h05 tout en sirotant un whisky sour bien vrai Nous t’écrivons de mon nouveau chez moi. Il était temps. Trois ans que je n’avais pas déménagé date fatidique quand on me connaît… Jamais réussi à tenir plus, que soit avec […]

en lire plus

le spleen de la nuit qui passe dans les rues bulldog les sourires de rapaces au fond des verres de drogue qu’avait-elle à prévoir ? et moi paumé dans ses miroirs… le spleen de la vie qui danse sur les fils de l’opium Les désirs de faïence des petits cœurs métronomes qu’avait-elle à y voir ? et […]

en lire plus

J’étais dans la salle de bains à me fritter avec la prise de la machine à laver puis j’ai tourné la tête et je l’ai vue et elle s’est recroquevillée se cachant de ses bras en tenue plus que torride un sacré cadeau ! et elle était toute gênée cachant son corps de ses bras dans […]

en lire plus